De l'A.S.G.A au TC Gaillon

L'histoire du TC Gaillon commence en fait avec l'ASGA Tennis. Créé en 1967, par Mr Mineray, son premier président. (âgé de 91ans aujourd'hui, il demeure non loin du club, à Saint Aubin sur Gaillon). A l'origine, L'ASGA Tennis faisait partie de L'ASGA (Association Sportive Gaillon Aubevoye), association omnisports qui regroupait toute les disciplines. Au fil des années, chaque club à pris son indépendance. Le tennis l'a fait au 1er Janvier 2000 pour devenir le TCGA. (Tennis Club Gaillon Aubevoye),appelé maintenant TC Gaillon (Tennis Club de Gaillon) , la ville d'Aubevoye étant devenue le "Val D'Azey".

Les écrits restent...​

Lors de l'année 1996, l'A.S.G.A publie sa première "gazette annuelle" (la seule malheureusement). Dans celle-ci, nous pouvions y découvrir le récit de Jean Mineray sur la création et l’évolution du club de sa création à cette année 1996. Retour donc sur les débuts du club par le 1er président, qui nous raconte comment est né le club de Gaillon.

Le TC Gaillon par son créateur

Quant en 1968, la commune d’Aubevoye construisit la première salle omnisports de la région, il fallut bien en justifier la réalisation, alors essentiellement destinée au hand ball.

Quelques amateurs se réunirent donc pour fonder votre section : une dizaine à peines d’irréductibles, prenant pour porte-flambeau votre serviteur. La présence sur l’agglomération d’un autre club tennistique à vocation moins populaire et moins compétitive : l’Y.C.G.A ( Yacht Club Gaillon Aubevoye), aurait pu freiner l’expansion immédiate de l’A.S.G.A.. Il n’en fut rien et bien des joueurs portèrent alors la double casquette, constituant l’ossature des premières équipes dont les résultats permirent de monter au niveau des meilleurs club du département.

Et pourtant, vous connaissez la vitesse du jeu sur parquet(seul terrain à notre disposition). Elle n’était guère encourageante pour les débutants qui cependant, se firent multitude, et que j’accueillais-pour les plus jeunes- en école de tennis submergée par le nombre. Bientôt plusieurs équipes masculines et féminines représentèrent les couleur bleu et blanc de l’A.S.G.A. Dans la hiérarchie départementale. Il est vrai que Gaillon venait de construire la salle du collège vêtue de tartan. Mais certaines équipes étaient obligées – faute de terrain disponible- de jouer à l’extérieur les matchs prévus à domicile.

Parfois aussi, l’adversaire refusait de jouer sur bois (alors non homologué par la fédération).

Les équipes de copains en voulaient tout de même et participaient dans des conditions qu’aujourd’hui bien des joueurs refuseraient. Un match par équipe durait assez souvent la journée entière mais l’équipe, soudée, supportait les siens, nez contre grillage, sans aucune défaillance. Tant et si bien que, dix ans après sa création, tandis que je passait la main selon la bonne règle sportive, nous étions 400.

5 équipes masculines, deux féminines, soit une poignée de joueurs classés, pratiquant exclusivement, ou presque, les compétitions estivales et hivernales par équipes. Malheureusement, le manque de terrain écartait « le tennis loisirs »,et écartait aussi l’organisation de tournois bloquait ainsi toute expansion.

Cette insuffisance majeure rendait conflictuelle la vie de la section.

En démissionnant après dix ans de loyaux services, j’attirerais l’attention des communes sur une situation qui ne pouvait plus durer. L’horizon de jours meilleurs apparaitrait pour ceux œuvrant ultérieurement. 1979, deuxième président élu : Claude Hersant.

Les édiles prenaient peu à peu conscience de la popularité croissante du tennis.

Des terrains extérieurs naissaient à Gaillon, à Saint Pierre la Garenne, puis au cours d’une autre campagne à Aubevoye et encore à Gaillon. D’autres salles surgissaient aussi.

Certes il manquait encore un « club house » pour cimenter dans le confort l’ensemble des adhérents. D’autres présidents succédaient à Claude Hersant : Bernard Franceschini, Jean François Boudesseul, Pascal Lauginie.

De concurrent, l’Y.C.G.A passait avec ses installations au profit de l’A.S.G.A. Ainsi la nostalgie n’a plus court. La maturité a apporté les structures matériels et humaines nécessaires. André Defontis préside maintenant aux destinées du club local. Nous souhaitons à tous de grandes réussites sportives.

Jean Mineray ,

1er président , fondateur de la section de tennis A.S.G.A

les terrains au fil du temps...

En 1967, le club a démarré avec un seul court extérieur (le n°3 Actuel), et un court intérieur, celui du gymnase St Fiacre à Aubevoye. Plusieurs constructions on permis au club de grandir .(le gymnase « Benoni » début des années 70, Le « Chandelier » dans les années 80,Puis le « Malraux » en 90). Tous ces terrains étaient « multi-sport », le premier court de tennis couvert fut « la bulle », inauguré à Pâques en 1981. Les autres courts extérieurs sont venus compléter le seul court disponible dans les années 80.
Le club House à été inauguré le 18 mai 1991 par Mr le Maire de Gaillon, ce qui a permis d’organiser le 1er tournoi OPEN en septembre 1991. Enfin, les salles Annie Lanquine ont été inaugurées le 16 décembre 2006. A la fin des années 90 et jusqu’à la construction des salles Annie Lanquine, nous avons bénéficié des anciennes installations de L’YCGA. ( situées en bord de seine, deux courts couverts en « Quick »).

10 presidents en 50 ans !

Le TC Gaillon, c’est aussi ses présidents. Depuis 1967, 10 présidents se sont succédé à la tête de l’association. Ainsi, après la création du club par Mr Jean Mineray en 1967, suivi de Claude Hersant en 1979. C’est Bernard Franceschini en 1983 qui prit la relève. Mr Jean François Boudesseul fût président à la fin des années 80. Mr Pascal Laugini jusqu’en 1991 pour laisser place à Mr André Defontis de 1994 à 2007. C’est Mr Uguen qui reprit jusqu’en 2011. Mr Davis Manino a fait une courte apparition de 2011 à 2012, avant l’arrivée de Mr Yves Herscovici, démissionnaire fin 2017. Il laissa place à notre actuel présidente, la 10eme donc, Aurelie Dubuc qui présenta ses quelques mots lors de son élection.

Les principaux Brevet d’État du club de Gaillon

Tout au long du developpement du TC Gaillon, c’est également de nombreux professeurs de tennis sont « passés » par notre club, et il nous est impossible de tous les nommer. Néanmoins, nous pouvons cités ceux qui ont géré l’école de tennis plus ou moins longtemps, et ainsi contribué à l’ascension du TC Gaillon !

  • Georges Prevault au milieu des années 80
  • Fabrice Jordans fin des années 80, début des années 90
  •  Pascal Lauginie début des années 90
  • Sébastien Michelier fin des années 90
  • Mikael Schirmann depuis novembre 1998
  • Axel Legris depuis septembre 2019

Des années 90 à nos jours vu par la presse local

Vous pouvez découvrir ou redécouvrir certains articles de presses concernant le club au travers des différents tournois et animations organisés par le club en parcourant notre galerie